Nos objectifs

Le service a été conçu pour accueillir et informer toutes les familles qui se trouvent confrontées à la mise en place ou à l’exercice d’une mesure de protection (Mandat, sauvegarde de justice, de curatelle ou de tutelle), pour un proche vulnérable.

Au cours de l’année 2015, 1789 personnes ont bénéficié des différentes interventions du dispositif de soutien aux tuteurs familiaux !

Qui est concerné ?

En 2015, 11 470 personnes bénéficiaient d’un régime de protection sur le département d’Ille et Vilaine. La moitié de ces mesures est exercée par un membre de l’entourage familial.

Principes de fonctionnement

Les partenaires du dispositif

Les partenaires signataires s’engagent à mettre en commun leurs actions auprès des familles tutrices et à développer leurs interventions dans le cadre de la convention.

Les partenaires souhaitent ainsi assurer le maintien, voire le renforcement des solidarités familiales et s’engagent publiquement à assurer leur promotion.
Cette volonté commune s’exprime dans une charte qui définit les intentions des fondateurs.

Apporter un soutien aux familles

  • Offrir une aide et une information aux personnes confrontées à la protection légale d’un proche âgé, handicapé ou malade, en respectant les principes de confidentialité.
  • Apporter une aide de proximité, donc décentralisée si besoin, voire un suivi individualisé compte tenu de la demande.
  • Assurer la diffusion d’une large information touchant les instances, structures et associations départementales en contact avec les familles.
  • Prendre en compte les besoins, attentes et difficultés des tuteurs familiaux.
  • Développer les outils d’évaluation.

Dans le respect

  • de leur vie privée, leurs relations familiales et sociales existantes.
  • de la mesure prononcée par le Juge des Tutelles et ses obligations : compte rendu de gestion, requêtes…
  • des capacités d’autonomie et de la recherche du mieux être des personnes.
La charte du dispositif ainsi que la convention ont été actualisées en Juin 1998, en présence des autorités administratives et judiciaires associées au fonctionnement du service.

Le Dispositif s’est constitué en ASSOCIATION lors d’une assemblée constitutive le 2 juin 2003. (Déclaration au J.O en janvier 2004).

Dès 1998, La Fondation de France a distingué le Dispositif pour l’ensemble de ses actions et plus particulièrement pou